Zazen du 28 avril

Enseignement de Tai Un Roshi  : 

Laisser la surface et le fond se rencontrer et fusionner. 
Et mettre fin ainsi à toute passion affligeante. Pour cela, pas besoin d’explications.

Sans s’appuyer sur aucune explication, laisser la conscience du tréfonds remonter à la surface, et ainsi accéder à la paix, libre, libéré de toute passion affligeante.

Par ces paroles, Maître Obaku nous dit qu’il n’y a rien à faire… Juste laisser la conscience originelle prendre toute la place. Laisser l’esprit originel se déployer jusqu’à venir à la vie. La seule condition, c’est d’arrêter de vous agiter, de fabriquer quoique ce soit !

Les personnes qui s’enlisent dans leurs propres pensées, dans leur propre noirceur, sont frappées d’empoisonnement.
Cet empoisonnement n’est autre que leurs propres considérations théoriques.
Quand on accède à l’esprit véritable, nous sommes libres de toute considération, et acceptons l’infinité des formes sans s’attacher à aucune.