Zazen du 21 mai

La concentration zen ne doit pas donner lieu à des tensions. 

 « Quand l’esprit ne s’arrête sur rien, alors le véritable esprit apparaît »    
                   (Sutra du Diamant) 

Comment concilier impermanence et unité ? 

Kodo Sawaki évoque la fusion de la concentration et de la sagesse en un tout limpide…  Cette fusion n’est pas du ressort du raisonnement : 

« La concentration zen embrasse l’espace, le temps et toutes choses dans une même transparence.
Mais cette unité limpide de forme sans forme, immuable et immobile comme l’éternité, se métamorphose et se renouvelle sans cesse.
La sagesse zen est cet éternel changement.

Concentration et sagesse ne sont pas deux choses distinctes. Il n’y a pas concentration ici et sagesse là-bas, elles ne font qu’un . 

« Mystère de la sagesse immobile » : cela exprime l’essence du zen. 

Le mystère, c’est la fusion totale de l’esprit immobile, concentré et de la sagesse qui change et innove constamment.  »

Tourner son regard vers l’intérieur, s’ouvrir à toute choses sans saisir ni rejeter…
« Voir avec ses yeux de profonde sagesse ».