Zazen du 21 avril 19 h

Un des maîtres mots de notre pratique est « mushotoku », qui signifie « absence d’esprit de profit », ou encore absence de saisie ou d’attachement.
Cela tout en restant concentré, pleinement éveillé, les yeux entrouverts, le regard tourné vers l’intérieur. 

Le moine Ryokan écrit dans ses « Poèmes de l’ermitage »  : 

Pour entendre le Vrai, se laver les oreilles
Autrement, le Vrai ne sera jamais perçu.

Quand à se laver les oreilles, qu’est-ce à dire? 
C’est ne point s’attacher aux vues ni au savoir.

Tant que subsiste un peu de savoir et de vues,
L’on ne peut que s’écarter, se couper du Vrai.

Allant dans mon sens, le mauvais devient le bon;
M’étant contraire, le bon devient le mauvais.

Le jugement de valeur dépend de nous-même,
Cependant que pour le Vrai c’est tout autre chose.

User d’une perche pour sonder les grands fonds, 
Soyez-en conscient, c’est pure sottise ! 

Ryokan, vers 1818